Home AFRIQUE DE L’OUEST SÉNÉGAL : L’activiste Guy Marius Sagna recouvre une liberté provisoire.

SÉNÉGAL : L’activiste Guy Marius Sagna recouvre une liberté provisoire.

0

C’est ce vendredi 16 août 2019 vers les coups de 17h que Guy Marius Sagna membre du mouvement FRAPP-FRANCE DÉGAGE a été libéré après avoir passé un mois en prison. Il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour délit de fausse alerte à travers un post sur sa page Facebook dénonçant que la France prépare un attentat au Sénégal.

Les faits remontent le 19 juillet 2019 suite à la disparition du défunt Ousmane Tanor Dieng Président du HCCT( Haut Conseil des Collectivités Territoriales). En effet, Guy Marius Sagna s’indignait du triste sort de nos gouvernants qui, après 59 ans au pouvoir n’ont pu doter ce pays des infrastructures hospitalières dignes de ce nom au point de se rendre chez l’ancienne puissance coloniale pour se soigner.

Après avoir posté ce cri de cœur sur sa page Facebook, l’activiste et membre fondateur du mouvement anti-impérialiste FRAPP-FRANCE DÉGAGE a été cueilli par les forces de l’ordre. Guy Marius Sagna a été entendu et placé en garde à vue. Ainsi, les autorités, sachant que cet argument est trop léger comme chef d’inculpation, se sont rabattues sur un communiqué signé, non pas par l’activiste mais par tout le mouvement dont il est membre pour l’accuser de délit de fausse alerte au terrorisme.

Les autorités savent qu’en effet, l’attestation de Guy Marius Sagna serait un bon prétexte pour amoindrir les interminables manifestations qui se passent un peu partout dans le pays pour dénoncer la spoliation des ressources naturelles du pays et réclamer plus de transparence dans la gestion des deniers publics.