Home AFRIQUE DE L’OUEST SÉNÉGAL : Le président Macky Sall inaugure le nouvel aéroport de Dakar.

SÉNÉGAL : Le président Macky Sall inaugure le nouvel aéroport de Dakar.

0
Le nouvel aéroport de Dakar a fière allure

« Accélérateur de développement », c’est ainsi qu’est qualifié le nouvel aéroport de Dakar, la capitale sénégalaise. Il vient de voir le jour dix ans après la pose de la première pierre. C’est l’avion présidentiel qui a effectué le vol inaugural le jeudi 7 décembre 2017. L’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar sera désormais à vocation militaire.

Le «premier hub aérien d’Afrique de l’Ouest » comme le veut le président Macky Sall est situé à 47 kilomètres de Dakar, dans la localité de Diass. Il porte le nom de Blaise Diagne, premier député africain noir élu au Parlement français en 1914.

Cet joyau s’étend sur 4 500 hectares dont seuls 2 500 sont aujourd’hui occupés. Elle dépasse en termes de capacités l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. En effet, il peut accueillir 2 millions de passagers par an, contre 1,9 million pour ce concurrent. 3 500 personnes vont y travailler. « Notre génération doit se sentir fière et humble de contribuer à l’édification de ce patrimoine commun, qui est aussi un legs pour les générations futures. Comme toute œuvre d’infrastructure majeure, complexe et à la pointe du progrès, l’AIBD a vu le jour grâce à une somme d’efforts considérables et d’une ingéniosité technique et financière rompue à toute épreuve. Depuis le lancement des travaux en avril 2007 par le Président Abdoulaye Wade, des hommes et des femmes, toutes catégories socio professionnelles confondues, ont consacré du temps et d’immenses efforts à la réalisation de cet ouvrage. A tous et à toutes, j’adresse mes chaleureuses félicitations et le témoignage de ma satisfaction », a dit, non sans fierté, le président Macky Sall, lors de la cérémonie d’inauguration de cet aéroport qui a couté 424 milliards de francs CFA.

Sélectionné pour vous :  BURUNDI : Inauguration de la route national dans la province de Gitega.

C’était en présence des chefs d’Etat du Gabon, Ali Bongo, Adama Barrow de la Gambie et José Mario Vaz de Guinée Bissau.