Home AFRIQUE DE L’OUEST MAURITANIE : Une centaine «d’étrangers» arrêtés lors des manifestations post-électorales.

MAURITANIE : Une centaine «d’étrangers» arrêtés lors des manifestations post-électorales.

0
Le ministre des affaires étrangères de la République islamique de Mauritanie, Ismail Ould Cheikh Ahmed. @laquotidienne.ma

Le mardi 25 juin 2019, le ministre Mauritanien de l’Intérieur a annoncé l’arrestation d’une centaine « d’étrangers » lors des manifestations qui ont éclaté après l’annonce de la victoire du candidat du pouvoir à la présidentielle. Victoire contestée par l’opposition.

« Nous avons arrêté une centaine d’étrangers dont on ne peut expliquer la présence dans la contestation d’une élection dans un pays qui n’est pas le leur », a affirmé le ministre de l’Intérieur, Ahmedou Ould Abdallah.

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmeda annoncé sur la télévision nationale que les ambassadeurs du Sénégal, du Mali et de la Gambie ont été convoqués. Ils ont été prié de demander à leurs ressortissants de« s’abstenir de participer aux manifestations et à tout ce qui perturbe l’ordre public en Mauritanie (…) Les ambassadeurs ont été très compréhensifs et ils ont pris l’engagement de sensibiliser leurs concitoyens sur la nécessité de respecter les lois en vigueur en Mauritanie ».

Dénonçant ce qu’il qualifie de « complot ourdi par des parties extérieures », le ministre de l’Intérieur, Ahmedou Ould Abdallah, a martelé que les personnes arrêtées « seront sanctionnées conformément aux lois mauritaniennes », avant d’ajouter que tout rassemblement non autorisé sera dispersé par les forces de l’ordre.