Home AGRICULTURE SÉNÉGAL : Le Président Macky Sall lève l’interdiction de l’exportation des graines...

SÉNÉGAL : Le Président Macky Sall lève l’interdiction de l’exportation des graines d’arachide

0

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a pris la décision de lever l’interdiction de l’exportation des graines d’arachide. La mesure de suspension avait pour objectif de permettre un approvisionnement correct des huiliers sénégalais dont la SONOCAS (Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal). Anciennement Suneor, elle est la première société agroalimentaire du Sénégal, principal partenaire des agriculteurs de la filière arachide et première société d’huiles de table du pays.  La SONOCAS  doit obligatoirement se réformer, selon le chef de l’Etat, pour s’adapter « aux réalités du marché ».

L’interdiction de l’exportation des graines d’arachide a été levée. C’est le Président Macky Sall qui en a fait l’annonce lors de son face à face avec les journalistes après son discours à la Nation du 31 décembre 2020. Abordant la question de la campagne de commercialisation de l’arachide en cours, il a évoqué « le jeu d’équilibre » dans lequel l’Etat est engagé, pour un bon approvisionnement des huiliers locaux en graines d’arachide dont la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal. Toutefois, le Président Macky Sall est conscient que le gouvernement doit dans le même temps tenir compte de la nécessité de préserver le marché de l’exportation.

À voir aussi  SÉNÉGAL : L'entrepreneure Fati Niang à Dakar

Le gouvernement voulait, à travers la suspension de l’exportation de graines d’arachide, aider la SONACOS et les industriels locaux à s’approvisionner en graines pour fonctionner et la décision de lever cette suspension vise à encourager l’exportation. Cependant, il estime que la SONACOS, de son côté, doit se réformer, son fonctionnement n’étant « plus conforme aux réalités du marché » qui ont, selon lui, « complètement changé ». « Il nous faut des réformes. Il faut que la SONACOS change de démarche. La SONACOS doit aller vers le bord champ, mais rester à l’usine et attendre qu’on lui amène des graines, ça ne peut plus continuer », a déclaré le Président Macky Sall. Il conseille ainsi à la SONACOS d’essayer d’investir le marché de l’exportation qui constituerait « un créneau porteur » pour lui.

La campagne de commercialisation de l’arachide a démarré en novembre, avec un prix d’achat plancher de 250 francs CFA le kilogramme. Un montant exceptionnel mais qui reste toujours en dessous de l’offre des acheteurs chinois qui proposent 275 à 300 FCfa le kilogramme payés cash.

       

Laisser un commentaire