Home A LA UNE XÉNOPHOBIE EN AFRIQUE DU SUD: Le Nigéria opte pour la riposte.

XÉNOPHOBIE EN AFRIQUE DU SUD: Le Nigéria opte pour la riposte.

0

Muhammadu Buhari président du Nigeria passe à l’acte et met en exécution « ses mesures décisives » qu’il avait annoncées lundi 9 septembre à Lagos.

Après avoir publiquement exprimé son mécontentement du traitement infligé à ses concitoyens. Il n’a pas manqué ces comportements comme des actes barbares et inhumain ayant visé plus particulièrement son peuple. C’est ainsi que Muhammadu Buhari passe à l’offensive.

En effet, le Président vient d’annuler la participation de l’ensemble de son gouvernement au forum économique mondial qui s’est ouvert au Cap mercredi 11 septembre. Il a également rappelé son ambassadeur et envoie un vol spécial pour le rapatriement de ses compatriotes résidant dans le pays de Nelson Mandela. Présentement 213 nigérians sont arrivés à l’aéroport international de Lagos. Toujours dans le même sillage, le Nigeria, grand exportateur de pétrole avec millionsde barils par jour ferme la porte aux grandes entreprises sud-africaine.

C’est autant dire que la bataille est lancée entre deux puissances économiques africaines qui cherchent à occuper le marché économique du continent. Toutefois, il n’est pas passé sous silence, le soutien indéfectible des artistes nigérians, connus et suivis sur toutes les plateformes des réseaux sociaux. À l’instar de Burna Boy qui a posté sur Instagram qu’il n’allait plus remettre ses pieds en Afrique du Sud à cause des comportements racistes qu’il a vécus durant son séjour. Tiga Savage, quant à elle, a annulé son concert à Johannesburg, et pour cause qu’elle n’acceptera jamais que son peuple soit massacré en Afrique du Sud. Ainsi, il urge de répondre jusqu’où iront ces divergences entre le Nigeria et l’Afrique du Sud et les conséquences que devrait subir l’ensemble du continent africain.