Home GUINÉE GUINÉE : Mamady Doumbouya accentue la pression sur Alpha Condé

GUINÉE : Mamady Doumbouya accentue la pression sur Alpha Condé

0
Le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya @Afrik.com

Le patron du Groupement des forces spéciales de Guinée, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, après avoir démis de ses fonctions le désormais ex-chef d’Etat de la Guinée, Alpha Condé, accentue la pression sur le dirigeant déchu. En quoi faisant ?

La situation politique en Guinée est plus ou moins tendue. Alors que le peuple guinéen jubile et multiplie les messages de félicitation et de remerciement à l’endroit de la junte auteure du coup d’Etat ayant entraîné l’éviction du désormais ex-Président, Alpha Condé, ce dernier, sur injonction du CNRD dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, refuse de signer sa démission

Cette situation intervient alors que la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) se réunit lors d’un Sommet extraordinaire pour statuer sur le cas de la situation en Guinée, ce jeudi 16 septembre 2021, à Accra, la capitale du Ghana. Toutefois, le CNRD (Comité National du Rassemblement et du Développement), coïncidence ou pas, a mis en garde Alpha Condé, sur qui il met davantage la pression.

À voir aussi  KENYA : Le ministre des finances appréhendé pour corruption.

« Nous vous informons que l’ancien chef de l’État Alpha Condé est pour l’instant en résidence surveillée et privé de moyens de communication avec l’extérieur. Il est accompagné de son cuisinier et de son médecin-traitant Dr Kaba », a écrit le Comité National du Rassemblement et du Développement, sur sa page Facebook, précisant qu’un délai de cinq (05) jours est donné à Alpha Condé pour signer sa démission. Que va-t-il se passer si l’ex-dirigeant ne s’exécutait pas ?

Rappelons qu’Alpha Condé a été déposé le 5 septembre dernier, suite à un coup d’Etat perpétré par les éléments du Groupement des forces spéciales de la Guinée, avec à leur tête le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya. Il a été rapporté que tous les éléments de la garde rapprochée d’Alpha Condé ont été tués au cours des échanges de tir avec les hommes du colonel Doumbouya.

Source : Afrik.com

       

Laisser un commentaire