Home AFRIQUE DE L’OUEST GAMBIE : Les aveux foudroyants des escadrons de la mort.

GAMBIE : Les aveux foudroyants des escadrons de la mort.

0

Dans le cadre de la restitution de la vérité dans la pays dirigé pendant 20 ans par Yayah Jammeh, la commission “vérité réconciliation” continue les auditions ce jeudi 25 juillet 2019. Amadou Badjie, membre de l’équipe des Junglers ou escadrons de la mort a ébahi tout le monde par ses révélations.

Amadou Badjie déclare dès le départ qu’il n’utilisait pas d’armes à feu pour prendre la vie de ses victimes, il se servait juste de la strangulation qui consiste à les étouffer. Par exemple, en 2011, Baba jobe, ancien chef de file du parti de Yayah Jammeh à l’Assemblée nationale a été étouffé sur son lit d’hôpital alors qu’il était en convalescence.

Il ajoute également que 9 détenus ont été exécutés par étranglement. Les victimes étaient parfois étranglées à l’intérieur des voitures à l’insu de tous à cause des vitres teintées.

C’est de cette manière que les hommes d’affaires américains d’origine gambienne Alhagie Ceesay et Ebou jobe ont été tués, soupçonnés de vouloir importer des armes pour s’en prendre au régime de Yayah Jammeh.

Sélectionné pour vous :  TUNISIE : Le président Kais Saied a prêté serment.

Omar Jallow, un autre membre des junglers, auditionnés le mercredi 24 juillet 2019 a affirmé avoir participé à au moins 48 assassinats dont celui de Haruna Jammeh, cousin du président Yayah Jammah