Home CENTRAFRIQUE CENTRAFRIQUE – Entretien exclusif avec la Ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo-Temon

CENTRAFRIQUE – Entretien exclusif avec la Ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo-Temon

0
Ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo-Temon ©Ze-Africanews

Dans cet entretien exclusif, la Ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo-Temon a parlé de son parcours ; de son arrivée au Ministère des Affaires étrangères en y remplaçant son prédécesseur Charles Armel Doubane. Elle a été promue à ce poste par le Président Faustin-Archange Touadéra en 2018. 

Elle a également abordé en premier la question sécuritaire. La Centrafrique traverse des moments cruciaux de son histoire, la question sécuritaire et politique et surtout géopolitique sont des enjeux d’une importance majeure pour les autorités centrafricaines. Depuis le renversement de l’ancien Président François Bozizé en 2013 suite à l’élection présidentielle, le pays est en proie à des attaques répétées commises par des groupes rebelles. L’État centrafricain a ainsi pour principales priorités la stabilité du pays et l’instauration d’une paix durable et le rétablissement de la sécurité intérieure effective sur tout le territoire.

La Ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo-Temon est revenue sur l’ambition du gouvernement centrafricain qui est de donner l’opportunité aux Centrafricains dans leur ensemble de reprendre leurs activités économiques en renforçant la sécurité intérieure. Sur ce dossier, le pouvoir central de Bangui collabore avec des services de sécurité étrangers notamment Wagne : sujet de controverse dans les hautes instances françaises. En 2021, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, fustigeait la présence de Wagner qui selon lui est :  “une société de mercenaire qui fait la guerre par procuration… Les mercenaires russes se substituent à l’autorité de l’État centrafricain”. Sylvie Baïpo-Temon donne sa réponse dans cet entretien. Selon elle :  « La Russie est en République centrafricaine depuis peu, mais la Centrafricaine n’est pas en difficulté depuis 2021, elle est en difficulté depuis le début de l’indépendance (…) Les Russes sont venus en tant que alliés. La Centrafrique est en droit de pouvoir choisir ses partenaires surtout ceux qui peuvent répondre à ses besoins en matière de sécurité. C’est en fonction de ses besoins que la Centrafrique a sollicité des pays comme la Fédération de la Russie comme le Rwanda qui ont répondu à notre appel d’aide (…) C’est tout simplement une volonté d’infantiliser un pays, de dénigrer et de diffamer. Et s’il y a une vraie volonté de vouloir l’appuyer de sortir de cela, je pense qu’il faut qu’on s’assoit, qu’on en parle au lieu de trouver des prétextes ou des boucs émissaires qui ne le sont pas… » 

Ministre des Affaire étrangère Sylvie Baïpo-Temon ©Ze-Africanews

La question monétaire a été aussi abordée avec le lancement le 3 juillet 2022, du projet de crypto- monnaie, le “Sango” et du futur «premier crypto-hub africain» à «fiscalité nulle», un projet initié par le président Faustin Archange Touadéra.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Affaire Ousmane Sonko : "On est dans une affaire montée de toutes pièces" dixit Mamadou Ndoye (LD)

La place de la Centrafrique sur le plan international fut parmi les points abordés. La Ministre a insisté sur une collaboration gagnant-gagnant mais surtout de respect. Selon elle, l’ambition du pays est de s’ouvrir à d’autres pays comme l’Inde, la Chine, la Turquie ou l’Allemagne en dehors de la Russie.  

En somme, à travers cet entretien inédit, la Ministre des Affaires étrangères Sylvie Baïpo-Temon a lancé un message fort à l’ensemble de la communauté internationale.  

Ministre des Affaire étrangère Sylvie Baïpo-Temon ©Ze-Africanews
Ministre des Affaire étrangère Sylvie Baïpo-Temon ©Ze-Africanews
       

Laisser un commentaire