Home MUSIQUE SÉNÉGAL/CONGO – Dip Doundou Guiss et Youssoupha dans un joyeux duo :...

SÉNÉGAL/CONGO – Dip Doundou Guiss et Youssoupha dans un joyeux duo : « J’prends confiance »

0
Youssoupha et Dip Doundou Guiss @Capture image page Facebook Youssoupha

Avec ce mix dansant et travaillé, « J’prends confiance », en duo avec le rappeur français Youssoupha, Dip confirme que la musique vaut mieux qu’une pilule de Prozac. Entre punchlines puissante et rimes percutantes, ce jeune rappeur sénégalais enchante. Pour ce clip, Dip et Youssoupha sont allés sur les bords de la lagune Ebrié, en Abidjan en Côte d’Ivoire. Dans ce morceau enjaillant, ode à l’amour, à l’espoir, ce beat savoureux shoote la vague à l’âme en quelques notes.

« Que du love à chaque fois que j’ouvre la bouche / Chaque rêve est défi, tout est clair, tout est clean / T’es la fierté d’ici, une pierre à l’édifice / La réussite et la résurrection d’un homme, sacrifice / Un gramme d’espoir change une tonne de vies / La confiance en soi tue l’impossible / Mais pour changer le monde pas une personne lambda / Au pays d’l’échec j’suis persona non-grata / Doucement, j’prends la confiance. » Chanter la vie comme une balle de golf qu’il faut frapper très fort pour avoir une chance de s’en sortir… À déjà 31, Dip à la recette du bonheur. Une chanson qui apaise nos angoisses et nous donne l’appétit de vivre.  Du début à la fin, il surprend par ses notes joyeuses. 

Dip a à son actif plusieurs prix dont celui du rappeur de l’année ou encore meilleur artiste de l’année. Pour ce feat avec Youssoupha on s’attendait à de la maturité. Mais, au lieu de cela, il nous a servi un mix qui, sans aller au clash, nous montre qu’il pouvait déployer un talent qu’on ne lui reconnaissait pas jusque-là. Son nom de scène Doundou Guiss est plus qu’un nom, c’est un art du « vivre » et du « voir » autrement dans un monde aseptisé où il faut rentrer dans le moule au risque de se voir pousser hors du game. C’est cette manière de voir et d’appréhender les choses différemment qui fait le succès et la notoriété de Dip. Dominique Preira à l’état civil, Dip Doundou Guiss est un fleuron de la pépinière rap galsen. Né à Dakar au Sénégal au début des années 90, il débarque en 2014 avec son premier mixtape « Beuss Niki Ray ». Les choses sérieuses commencent pour lui en 2012, lorsqu’il rejoint le label Rep’Tyle Music. Très vite, il se positionne dans le cœur des mélomanes par sa maîtrise des rimes et sa puissance vocale. C’est un artiste très underground qui puise son inspiration dans Positive Black Soul, Daara J, DMX,… En 2017, il sort son premier album « Taay Leu Kagn », «Loo Ñeme Ñàkk», en 2019. Prochain album : «Califat». 

À voir aussi  AFRIQUE DU SUD - Vers le retrait de 63 000 taxis illégaux de la circulation

Dip concentre en lui l’espoir du rap galsen. Ces vidéos, aussitôt mises en ligne, franchissent la barre du million de vues. Conscient du fait qu’il a derrière lui, un large spectre d’internautes sur les réseaux sociaux, principalement sur ses pages, il a une communication très bien huilée. Celà lui est très bénéfique, car ses albums s’arrachent comme des petits pains. On est encore loin du rêve ! Pour un homme qui veut avoir la notoriété de Burna Boy qui a 20 ans a été nominé au Grammy Award, il y a encore du boulot. Il compte bien y arriver. 

Dip, un artiste polymorphe

Capable d’exceller dans tous les genres musicaux, Dip se pose incontestablement comme la nouvelle étoile montante du rap galsen. Avec ses flows délirants et ses couplets philosophiques, il arrive à tirer son épingle du jeu dans tous types de styles musicaux. Aussi, ces featuring ne se comptent plus sur les doigts de la main. On peut citer Ndongo D du groupe Daara J Family, Awadi, Jizzle, Gee, Locko, Lefa,… Cet artiste ambitieux à la tête dans les étoiles : il vise la notoriété de son idole Youssou N’Dour. Il a même un style qui se rapproche de la tendance ego-trip dans le rap. Ses chansons tournent autour de sa personne.

       

Laisser un commentaire