Home A LA UNE CÔTE D’IVOIRE- Des complices d’un vaste trafic de drogue arrêtés, la population...

CÔTE D’IVOIRE- Des complices d’un vaste trafic de drogue arrêtés, la population indignée

0

Article réalisé par Dan Singault de Blagouin

L‘affaire fait grand bruit en Côte d’Ivoire en ce moment. La police ivoirienne exploitant des informations qui lui sont parvenues a démantelé un vaste réseau de trafic de drogue dans le pays. Des personnes hors de tout soupçon, de classe sociale plutôt respectable ont été arrêtées à la suite de cette opération.

Ces personnes au nombre de sept qui séjournent à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan ( MACA ) sont inculpées depuis le 02 Juin 2022 de  » complicité de trafic international de cocaïne  ». Ce sont : 

– M.Gorayeb Richard, DG des Établissements T.G.M.R 

– Dominique Amata, patron de la société 911 Security

– M. Hussein Taan, propriétaire des  » Des gâteaux et du pains  » et  » Pasta et pizza  »

– M. Akoula Amon Chauvin-Buthaud, propriétaire de Maison Akoula (Assinie)

– M. Dago Yannick, directeur régional de la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE) de San-Pedro

– Le commissaire Dosso Karamoko (DK) dit Alasco, directeur de la police criminelle de San-Pedro

– et M. Bakayoko Lama, officier de police, chef d’antenne de la DPSD de San-Pedro.

Cette affaire révoltante suscite de l’indignation et de  la colère au sein de la population ivoirienne qui estime que ces personnes financièrement stables ont trahi la confiance placée en elles. Ces substances qui mettent en danger la santé de ses consommateurs principalement de la jeunesse fait aussi régner l’insécurité dans le pays. 

À voir aussi  COVID-19 - Pfizer va demander l’autorisation pour une troisième dose de vaccin

L’ampleur de ce trafic est terrifiante. D’importantes quantités de drogue sont régulièrement saisies par les forces de l’ordre. Signe des temps. En mars 2022, la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire a intercepté 1,56 tonne de cocaïne à Abidjan. 

Le magazine international VICE avait en 2020, fait état d’un important trafic de drogue en Côte d’Ivoire avec l’implication d’une importante personnalité du pays. Aujourd’hui, ce scandale fait encore couler beaucoup d’encre et de salive dans ce pays où les prix des denrées alimentaires et des produits d’usage courant ne cessent de grimper. Les populations ne comprennent toujours pas comment certaines autorités censées incarner la morale et la lutte contre la perdition de la jeunesse se posent en maîtres d’un cartel de stupéfiants. Ces pratiques licencieuses leur permettent d’encaisser des sommes faramineuses à travers un canal de blanchiment bien huilé pendant que la plèbe démunie peine à trouver un bon repas par jour. 

À travers cette belle prise, le pouvoir d’Abidjan vient de donner un signal fort à tous. Elle est déterminée à lutter contre ce fléau. Espérons que les enquêtes en cours permettront d’arrêter tous les acteurs de ce trafic afin de le désarticuler définitivement. Les jours à venir nous situeront sur la suite de cette affaire.

       

Laisser un commentaire