Home AMÉRIQUE ÉTATS-UNIS : Le traité New Start sur la limitation des armes nucléaires...

ÉTATS-UNIS : Le traité New Start sur la limitation des armes nucléaires prorogé de cinq ans

0

Les Etats-Unis ont prorogé de cinq ans, mercredi 03 février 2021, la validité du traité New Start sur la limitation des armes nucléaires conclu avec la Russie. Ce dernier accord majeur entre les deux pays devait arriver à expiration ce vendredi.

Le traité New Start sur la limitation des armes nucléaires a été prorogé de cinq ans par les Etats-Unis et la Russie. « L’extension du traité New START garantit que nous avons des limites vérifiables sur les ICBM (missiles balistiques intercontinentaux), les SLBM (missiles mer-sol balistiques stratégiques) et les bombardiers lourds russes jusqu’au 5 février 2026 », a déclaré le secrétaire d’Etat Antony Blinken dans un communiqué rendu public. « Prolonger le nouveau traité Start rend les États-Unis, ses alliés et le monde plus sûrs. Une compétition dans le nucléaire sans contrainte nous mettrait tous en danger », a-t-il ajouté.

Ce traité, entré en vigueur en 2011, plafonne l’arsenal des deux grandes puissances à 700 les missiles balistiques intercontinentaux, missiles balistiques à bord de sous-marins et de bombardiers lourds, à 1.550 les ogives nucléaires et les lanceurs à 800 pour chacun. Soit une réduction de 30 % par rapport au plafond précédent fixé en 2002 et de 90% par rapport au pic observé au plus fort de la guerre froide.

À voir aussi  ETATS-UNIS : Investiture de Joe Biden : Washington sous haute surveillance

L’accord ne limite cependant pas le nombre d’ogives nucléaires inactives stockées et les armes nucléaires dites tactiques (Washington en possède au total 5.800 et Moscou 6.375). Ces dernières, visant la destruction d’infrastructures clés, ont une puissance relativement limitée de quelques kilotonnes, contre souvent plusieurs mégatonnes pour les armes stratégiques de dissuasion.

Cette prolongation, sans modifications ni compléments, avait été réglée par un entretien téléphonique, le 26 janvier 2021, entre le nouveau Président des Etats-Unis, Joe Biden, et son homologue russe, Vladimir Poutine. Ce, contrairement à la position de l’administration Trump qui estimait que cet accord ne garantit pas les intérêts de sécurité des Etats-Unis, si la Chine n’y est pas incluse. 

Le président Russe, Vladimir Poutine, a promulgué de son côté la semaine dernière une loi prorogeant de cinq ans la validité du même traité. Il a précisé que le texte prendrait effet dès que les deux pays auraient finalisé les procédures diplomatiques et législatives nécessaires.

Même si l’administration Trump a déjà tenté d’associer la Chine au nouveau traité Start, sans succès, Joe Biden entend tout de même négocier un traité de limitation des armes nucléaires avec Pékin.

       

Laisser un commentaire