Home GUINÉE BISSAU GUINÉE BISSAU – Un coup d’état déjoué selon l’armée

GUINÉE BISSAU – Un coup d’état déjoué selon l’armée

0

Le patron de l’armée bissau-guinéenne a annoncé ce jeudi 14 octobre 2021 avoir déjoué les préparatifs d’un coup d’État. Il dit avoir identifié des militaires qui voulaient renverser l’ordre constitutionnel.

C’est le chef d’état-major général des armée Biagué Na Ntan qui a fait cette déclaration ce jeudi. « Nous avons réussi à identifier un groupe de militaires des FARP (Forces armées révolutionnaires du peuple) qui est en train de mobiliser des soldats en achetant leur conscience contre des billets de banque afin de subvertir l’ordre constitutionnel établi », a-t-il déclaré. Une déclaration qui intervient à l’occasion de la cérémonie de célébration du 47e anniversaire de la création de la Police militaire nationale.

Ces événements se sont produits alors que le président Umaru Sissoco Embalo a quitté Bissau la capitale pour une visite de travail de 48 heures.

Depuis son indépendance en 1974,la Guinée Bissau a connu quatre putschs. Le tout premier trouble à l’ordre constitutionnel remonte au 12 avril 2012. Il était mené par l’armée, commandé par le général Mamadu Ture Kuruma, vice-chef de l’état major, faisant suite au premier tour d’une élection présidentielle contestée, remportée à l’époque par Carlos Gomes Junior. 

À voir aussi  GHANA : L’ancien Président Jerry Rawling repose désormais au cimetière militaire de Accra

En totalité, le pays a été le théâtre de seize tentatives de coup d’Etat et de nombreux changements de gouvernements avec un paysage politique parfois instable et trouble.

Pour rappel, la Guinée-Bissau est une ancienne colonie portugaise. Elle a obtenu son indépendance depuis 47 ans après une longue guerre de libération. Cette lutte a été menée par Amilcar Cabral, un homme politique Guinée-Bissau et des Îles du Cap-Vert. Il est le fondateur du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC) qui amena à l’indépendance ces deux États colonisés par le Portugal.

       

Laisser un commentaire