Connect with us

CULTURE

GUINEE-SENEGAL : Sadio Bee, l’homme qui mixe la mode.

Publie

le

Si l’on cherche un créateur soucieux de vouloir réunir la tradition africaine et la modernité européenne, c’est sans aucun doute vers Sadio qu’il faudrait se tourner. La marque « Sadio Bee » transcende tout le phénomène du métissage. Elle se veut innovatrice et porteur d’espoir dans une totale philosophie du mélange des genres. C’est pourquoi Sadio devient, l’homme qui métisse la mode.

Quel est le concept de votre marque ?
La marque « Sadio Bee » se définit comme un pont qui relie l’Europe et l’Afrique. Elle mixte deux cultures qui n’ont aucune chance de se croiser. Par le biais de ses coupes, et la perception ne de ses modèles, la tradition rejoint la modernité sans pour autant s’altérer. « Sadio Bee » est un « Mix tissages » voire « un style planétaire », qui marie des matières africaines traditionnelles comme le wax, le basin, le bogolan, à des coupes occidentales modernes et adaptées à une vue urbaine. Il réussit ainsi à actualiser le tissu africain à chaque saison à la recherche d’originalité.

Comment la marque SADIO BEE née ?
Grâce à mon père qui m’a appris très tôt les métiers de la couture à Dakar. En 1990, je quitte le Sénégal pour s’installer en France. A Paris, je dessine et fabrique mes premières lignes de vêtements. Progressivement, je les commercialise lors de salons de créateurs. Dans mes créations, on retrouve la rencontre de matières textiles, de modes et d’univers différents avec l’envie de créer un nouveau tissage. On y retrouve les matières africaines traditionnelles (wax, basin, bogolan, pagne tissé, indigo et pagne) mariées à des coupes occidentales modernes et adaptées au prêt à porter pour hommes et femmes. En 1999, la marque : « Sadio Bee » est enfin déposée.

©Georges Alexandre

Comment le public a reçu vos créations ?
Mes créations ont rencontré un grand succès auprès d’un public varié (européens et africains, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes,…) et attirent notam- ment une clientèle issue de villes cosmopolites. Mon style est apprécié par ceux qui souhaitent s’habiller avec originalité et recherchent d’autres matières. De nombreux artistes de scène portent mes modèles (Fatoumata Diawara, Queen Etémé, Aïssatou Thiam,…) Mes créations « Sadio Bee » qui est le nom de ma mar- que, ne connait pas de frontières. Après avoir conquis un public de plus en plus large à Paris, je me suis rendu aux Etats-Unis et dans les capitales européennes, où j’ai rencontré un excellent accueil. Fin 2008, j’ai réalisé des défilés au Sénégal, pour participer à Serra Vision.

Quelle est votre nouvelle collection ?
En 2010, ma nouvelle collection s’inspire du 50ème anniversaire des indépendances africaines et afirme à travers le symbole d’un escalier, l’idée que la création artistique africaine connaît une ascension et a atteint aujourd’hui les plus hauts niveaux. Les perspectives d’avenir sont vastes et les projets sont nombreux. Parmi eux celui de développer une gamme de matières bio, respectant l’environnement et achetées à un prix équitable. A mi-chemin entre l’Europe et l’Afrique, « Sadio Bee » poursuit son exploration des possibilités créatives.

Quelques photos de ses défilés

Continuer la lecture
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE

Joyeux 96e anniversaire à Cheikh Hamidou Kane – Magazine Sénégal Njaay – Senegal-njaay.com

Publie

le

L’icône littéraire sénégalaise et son legs inestimable

Aujourd’hui, le monde de la littérature célèbre un anniversaire extraordinaire : Cheikh Hamidou Kane, éminent écrivain sénégalais et philosophe, atteint l’âge vénérable de 96 ans. C’est l’occasion de rendre hommage à cet intellectuel éclairé dont l’œuvre a illuminé et continue d’éclairer les esprits de nombreux élèves africains, grâce notamment à son célèbre roman, L’Aventure ambiguë.

L’Aventure ambiguë, paru en 1961, est bien plus qu’un simple roman. C’est une œuvre magistrale qui explore les dilemmes identitaires et philosophiques auxquels sont confrontés les jeunes Africains en quête de leur place dans un monde en pleine mutation. À travers le récit de Samba Diallo, un jeune homme partagé entre sa formation occidentale et ses racines traditionnelles, Kane offre une réflexion profonde sur la rencontre entre cultures, sur la quête de soi et sur les tensions entre modernité et tradition.

Au-delà de son impact littéraire, Cheikh Hamidou Kane a consacré sa vie à la promotion de l’éducation et de la pensée critique en Afrique. Ancien élève de l’École normale William Ponty, il a occupé des postes de responsabilité dans le domaine de l’éducation au Sénégal et a contribué à la formation de nombreuses générations d’intellectuels africains.

Son engagement envers la jeunesse et son plaidoyer en faveur d’une éducation humaniste et émancipatrice ont fait de lui une figure emblématique de la lutte pour le progrès intellectuel en Afrique. Son œuvre littéraire, imprégnée de sa vision humaniste et de son profond attachement à la culture africaine, reste une source d’inspiration inépuisable pour les jeunes écrivains et penseurs du continent.

En ce jour spécial, adressons nos vœux les plus chaleureux à Cheikh Hamidou Kane, véritable trésor national du Sénégal et icône de la littérature africaine. Puissent ses idées et son héritage continuer de nourrir les esprits et les cœurs de ceux qui aspirent à un monde meilleur, plus juste et plus harmonieux.

Babacar Korjo Ndiaye

J’aime ça :

J’aime chargement…

Articles similaires

Continuer la lecture

CULTURE

Le cinéma, une priorité pour Khady Diène Gaye – Magazine Sénégal Njaay – Senegal-njaay.com

Publie

le

Fraîchement nommée, la nouvelle ministre en charge de la Culture, Khady Diène Gaye, a exprimé, lundi, son ambition de faire de « la redynamisation du cinéma » l’une de ses grandes priorités.

KHADY DIÈNE GAYE

Nommée ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture dans le gouvernement dirigé par le Premier ministre Ousmane Sonko, elle invite ainsi tous les acteurs de la culture à travailler ensemble pour l’aider à mener à bien cette mission.

Selon elle, si tout le monde fait son travail, les Sénégalais ne seront pas déçus ».« Par rapport à la culture, la redynamisation du cinéma fait partie de nos priorités. La promotion de l’économie de la culture, la formation des acteurs au sens large, sans oublier le développement de l’industrie culturelle et créative », a déclaré la nouvelle ministre, rapporte l’agence de presse sénégalaise, estimant que  « l’articulation actuelle du secteur Jeunesse-Sports-Culture peut être une bonne opportunité pour la création d’emplois durables (…) ».

L’observateur.info

J’aime ça :

J’aime chargement…

Articles similaires

Continuer la lecture

CULTURE

Résidence d’Écriture à la Villa Saint-Louis Ndar – Magazine Sénégal Njaay – Senegal-njaay.com

Publie

le

La Direction du Livre et de la Lecture, en partenariat avec l’Institut français du Sénégal à Saint-Louis, lance un appel à candidatures pour une résidence d’écriture exceptionnelle qui se tiendra en juin 2024 au sein de la prestigieuse Villa Saint-Louis Ndar.

Cette résidence, d’une durée d’un mois, offre une opportunité unique aux jeunes auteurs sénégalais âgés de moins de 35 ans, résidant dans le pays et ayant déjà publié au moins un ouvrage. C’est une occasion inestimable de se consacrer pleinement à l’écriture, de bénéficier d’un cadre inspirant et de développer ses projets littéraires dans un environnement propice à la création.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 8 mai à minuit. Les écrivains intéressés sont invités à postuler en ligne via le lien suivant : Lien de Candidature

Cette résidence d’écriture constitue une véritable immersion dans le monde de la littérature, offrant aux auteurs sélectionnés l’opportunité de partager leurs expériences, d’explorer de nouvelles idées et de bénéficier du soutien et des conseils d’experts de l’industrie du livre.

La Villa Saint-Louis Ndar, avec son charme historique et son atmosphère inspirante, sera le cadre idéal pour stimuler la créativité et encourager l’échange d’idées entre les auteurs en résidence. Située au cœur de la vieille ville de Saint-Louis, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Villa offre un environnement riche en histoire et en culture, propice à l’inspiration et à la réflexion.

Ne manquez pas cette opportunité unique de faire partie de cette expérience enrichissante et stimulante. Que vous soyez romancier, poète, dramaturge ou essayiste, cette résidence d’écriture vous offre la possibilité de développer votre art, d’affiner votre style et de faire avancer votre carrière littéraire.

Nous attendons avec impatience de recevoir vos candidatures et de découvrir les talents prometteurs qui participeront à cette aventure littéraire à la Villa Saint-Louis Ndar.

Pour plus d’informations et pour soumettre votre candidature, veuillez visiter le lien ci-dessous : Lien de Candidature

N’hésitez pas à partager cette opportunité avec vos réseaux et à encourager tous les jeunes écrivains talentueux à postuler. Ensemble, continuons à soutenir et à promouvoir la richesse de la littérature sénégalaise.

Nous avons hâte de vous accueillir à la Villa Saint-Louis Ndar pour une expérience d’écriture inoubliable !

La Direction du Livre et de la Lecture
L’Institut français du Sénégal

J’aime ça :

J’aime chargement…

Articles similaires

Continuer la lecture

DERNIERS ARTICLES

FACEBOOK

PUB

NEWS +