Home LITTÉRATURE LITTÉRATURE- À la découverte de  » les voleurs de rêves de rêves...

LITTÉRATURE- À la découverte de  » les voleurs de rêves de rêves  » d’ Oumar Ndao

0
Crédit photo : Colette Poulain Caunes

C’est toujours mieux d’avoir le nez dans un livre que dans les affaires des autres, dit-on. Le livre est un réservoir de richesses que nous consommons à travers le regard et l’art d’un auteur. Par ce puissant facteur de connaissance, nous allons au devant de l’autre, cet autre nous-mêmes que sont les personnages. Ces êtres en papier servent de prétextes pour poser des problèmes existentiels, explorer les profondeurs de notre actualité et surtout pour nous remettre en question. Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de l’écrivain Oumar Ndao et de son œuvre LES VOLEURS DE RÊVES, une histoire d’amour fructueuse qui s’inscrit dans une société en crise brisée par la guerre.

Je reviens de Taax ! Des espaces généreusement dotés par le Ciel. Malheureusement, les hommes et les femmes qui y vivent ne sont pas heureux. Ce sont pourtant des êtres humains qui pétrissent la pâte de l’amour et qui rêvent. Ils rêvent d’un ciel bleu et d’une vie comblée. Des hommes comme Badou et Malick. Des femmes comme Madjiguène et Jeannine. Leurs rêves sont beaux comme l’amour qui les saoule. 

Pourtant ils sont malheureux. Ces personnages sont piégés et broyés par une société sans cœur. Une société dont l’humanité s’effrite sur l’autel du vice, de la cupidité et de la guerre. Souvent au nom de Dieu. Des hommes à la morale défaite entraînent des innocents dans cette spirale nauséabonde. C’est l’homme qui écrase l’homme. Hélas…

À voir aussi  SÉNÉGAL - Youssou Ndour primé au festival "La Mar de Mùsicas 2022"

Heureusement, la plume de Oumar Ndao console et apaise les douleurs. Sa plume estompe « la parenthèse de sang ». Mais que dire quand le monde des hommes flirte avec l’abject et l’immonde ?

Que dire quand des gens qui rêvent sont écrasés par des appétits bestiaux ?

Que faire quand une vie, pour rien, est souillée, arrachée ?

LES VOLEURS DE RÊVES, un appel au monde, un appel à la vie malgré la lourdeur des malheurs. LES VOLEURS DE RÊVES pour ne pas que meure le rêve ! Le rêve d’un monde plus humain. Plus fleuri.

De sa belle écriture, Oumar Ndao nous fait découvrir les aléas de la guerre, de la pauvreté et des déchirures familiales. 

Cette magnifique œuvre de Ndao Kounda mérite d’être lue et relue. Elle pourrait bien nous éclairer sur certaines nécessités existentielles ! Je vous le conseille vivement. 

       

Laisser un commentaire