Home MÉDIAS SÉNÉGAL – La réponse cinglante de la SenTv au CNRA

SÉNÉGAL – La réponse cinglante de la SenTv au CNRA

0

La direction générale de la SenTv n’a pas tardé à adresser sa réponse au Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) suite à son communiqué du 3 mars 2021. Accusée d’inciter les sénégalais à la révolte et à l’insurrection, la SenTv dénonce une tentative vaine et vicieuse d’intimidation quant à leur travail qui reste toujours dans un cadre professionnel et objectif. Voici la réponse intégrale de la direction générale de la SenTv aux accusations portées par le CNRA.

Notre liberté dépend de la liberté de la presse, et elle ne saurait être limitée sans être perdue”. Il y a plus de deux siècles quand Thomas Jefferson, Président des Etats-Unis d’Amérique tenait de tels propos. Depuis lors, que de chemins parcourus. Depuis notre accession à la souveraineté internationale, des sacrifices ont été consentis par des hommes et des femmes qui ont activement participé à la consolidation des acquis démocratiques en s’appuyant sur le rôle joué par les médias. Un rôle d’information, d’éducation, d’éveil des consciences… De ce point de vue, il apparait clairement que les médias sénégalais sont conscients de leur mission. En ce qui concerne la chaîne de télévision privée Sen Tv, au nom de la responsabilité et de la mesure, au nom du respect strict de l’éthique et de la déontologie, elle ne fait que donner la bonne information et uniquement la bonne information. Aussi, c’est au nom de cette information juste et vérifiée, que la chaîne de télévision privée Sen Tv, compte tenu des évènements, comme c’est le cas ce 3 mars 2021, a organisé une édition spéciale consacrée à la convocation de M. Ousmane Sonko par le juge. Alors, est-il interdit de donner l’information au peuple sénégalais ? Est-il interdit de diffuser avec responsabilité des images sur le terrain ? Est-il également interdit d’inviter des personnalités politiques à prendre la parole aux côtés de professionnels de l’information et de la communication ? Les questions sont pertinentes et légitimes dans la mesure où, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) ne saurait verser dans l’intimidation par rapport au travail constant que mène une chaîne de télévision au nom de la liberté d’information. Pire, lorsque l’organe de régulation parle ‘’d’appel à l’insurrection’’ (voir capture), c’est à quel moment ? Surtout que la personne pointée du doigt, a lancé un appel à la résistance citoyenne et républicaine. Les mots ont leur sens, mais les véritables maux émanent d’un organe qui donne l’impression de chercher la petite bête à un organe fortement ancré dans la responsabilité de ses actions professionnelles, purement professionnelles. Et, seulement au nom de la responsabilité.

À voir aussi  SAMSUNG : Le Samsung Galaxy S7 Edge en Bleu Corail.

Dakar, le 03 mars 2021

La Direction Générale de Sen Tv Sa

       

Laisser un commentaire