Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL – Ousmane Sonko dénonce les “comploteurs”

SÉNÉGAL – Ousmane Sonko dénonce les “comploteurs”

0
Ousmane Sonko

Après son audition, le leader du Pastef Ousmane Sonko a donné une conférence de presse le vendredi 4 novembre 2022. Il est revenu largement sur son audition au tribunal de Grande Instance de Dakar en dénonçant les “comploteurs”. Inculpé depuis le mois de mars 2021 pour viol et menace de mort contre une jeune masseuse au nom d’Adji Sarr, l’opposant numéro un du régime qui a déjà déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2024, dénonce un complot et dit avoir des preuves pour le prouver. 

C’est le lendemain de son audition que le leader du Pastef Les Patriotes Ousmane Sonko, candidat à l’élection président de 2024 s’est adressé à la presse. Dans l’affaire Sweet Beauté, il a dénoncé “un complot mal ficelé » dans l’affaire Sweet Beauté, une affaire judiciaire qui le suit depuis une année. “Serigne Bassirou Gueye, procureur de l’époque a travesti, a manipulé, a détérioré, une pièce centrale dans un dossier, c’est à dire l’enquête préliminaire conduite par le capitaine Omar Touré et le capitaine Diouf, il a manipulé les conclusions de ce rapport  pour y introduire des éléments à charge contre moi et y soustraire des éléments à décharge. Il n’y a rien de plus grave. C’est une forfaiture”. 

À voir aussi  SÉNÉGAL - Le Daandé Lenol a mis le feu au Zénith de Paris !

Dans sa conférence de presse, Ousmane Sonko a affirmé avoir refusé de faire un test ADN dans le cadre de la procédure.  »Vous n’avez aucune preuve, vous voulez que je donne mon sang à des comploteurs ? »,  »Mon sang, vous ne l’aurez jamais ». 

Par ailleurs, le candidat à l’élection présidentielle de 2024 a assuré qu’il allait porter plainte contre l’ancien procureur de la République Serigne Bassirou Guèye qui selon lui aurait modifié un rapport d’enquête de la gendarmerie sur cette affaire judiciaire. “Nous avons décidé dès lundi s’il plaît à Dieu de déposer une plainte devant la chambre criminelle de la cour contre monsieur Serigne Bassirou avec preuve à l’appui” a-t-il déclaré. 

Rappelons qu’Ousmane Sonko est placé sous contrôle judiciaire depuis mars 2021 suite à une plainte déposée par une masseuse au nom d’Adji Sarr qui l’accuse de viol répétés et de menace de mort, des faits qu’il a toujours nié en dénonçant un complot contre lui. 

       

Laisser un commentaire