Home MINES ZIMBABWE – Le pays prévoit de créer un centre financier offshore dans...

ZIMBABWE – Le pays prévoit de créer un centre financier offshore dans la station balnéaire de Victoria Falls

0
Mthuli Ncube @Capture photo page Facebook Mthuli Ncube

Le futur centre financier offshore devrait offrir aux investisseurs des incitations fiscales et des garanties relatives au rapatriement des fonds. Des terrains seront également offerts aux banques pour les encourager à installer leurs bureaux dans le pays.

Le Zimbabwe prévoit de créer un centre financier offshore dans la station balnéaire de Victoria Falls, à l’image de ceux de Dubaï et de l’île de Man pour attirer les investissements étrangers, a rapporté Bloomberg, lundi 20 février, citant le ministre zimbabwéen des Finances, Mthuli Ncube (photo).

« L’élément déclencheur est le succès du Victoria Falls Stock Exchange Limited (VFEX) », a déclaré M. Ncube, en référence à la Bourse de Victoria Falls sur laquelle les transactions sont libellées en dollar américain.

« Nous voulons rivaliser avec n’importe quel centre financier offshore dans le monde. Le projet offrira aux investisseurs un environnement comparable à ceux de l’Île de Man, de l’île Maurice et de Dubaï », a-t-il ajouté.

Le ministre a également précisé que le centre financier de Victoria Falls offrira aux investisseurs des incitations fiscales et des garanties relatives au rapatriement des fonds, tout en indiquant que des terrains seront mis à la disposition des banques internationales pour les encourager à installer des bureaux dans le pays.

À voir aussi  MAROC : McKinsey & Company organise le Morocco Talent Summit.

Le gouvernement zimbabwéen a déjà nommé Marc Holtzman, un banquier américain chevronné qui dispose de 35 ans d’expérience sur les marchés émergents, à la tête du conseil d’administration du futur centre.

La tâche de M. Holtzman, qui assure également la présidence du conseil d’administration de CBZ Holdings, le premier groupe bancaire du pays, ne sera pas du tout repos. D’autant plus que le Zimbabwe est exclu des marchés financiers internationaux depuis l’interruption du remboursement de sa dette envers des institutions financières multilatérales, dont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), dans la foulée de l’échec de la réforme agraire lancée au début des années 2000 par l’ex-président Robert Mugabe.

Des pénuries récurrentes de dollars et des sanctions américaines contre des proches des dirigeants zimbabwéens actuels, dont le fils du président Emmerson Mnangagwa, ont également fait fuir les investisseurs potentiels.

Lancé officiellement en octobre 2020, le Victoria Falls Stock Exchange sera hébergé dans le nouveau centre financier. Ce marché boursier compte actuellement huit entreprises cotées qui ont été attirées par des échanges en dollars américains, des exonérations fiscales sur les plus-values et la possibilité de rapatrier des fonds.

Source : Agence Ecofin

       

Laisser un commentaire