Home ARMÉE AFRIQUE – Quatre pays africains participent à l’opération militaire “Africain Lion 22”...

AFRIQUE – Quatre pays africains participent à l’opération militaire “Africain Lion 22” au Maroc

0

La dix-huitième  édition des exercices militaires dénommés African Lion 22  » se tiendra au Maroc du 6 juin au 1er juillet 2022 avec la participation du Maroc, du Ghana, de la Tunisie et du Sénégal et d’une dizaine d’autres pays. Il s’agit d’un grand rassemblement de 7500 hommes organisé par les Forces armées royales marocaines (FAR) et l’armée américaine. L’opération a démarré le 6 juin avec un cycle académique de formation. Les exercices militaires proprement dits sont prévus du 20 juin au 30 juin. Si l’essentiel des troupes est mobilisé au Maroc, ces exercices militaires s’étendent aussi aux territoires sénégalais, ghanéen et tunisien. Un important arsenal comprenant plus de 80 appareils ( avions, hélicoptères…) et deux navires sera aussi utilisé. Il s’agit pour African Lion 22  d’améliorer les capacités, l’interopérabilité et la préparation des forces des nations participantes. 

Selon la US Army Southern Task Force, c’est  » une démonstration stratégique de l’engagement des partenaires envers la stabilité régionale en Afrique du Nord et une excellente occasion de mener une formation réaliste, dynamique et collaborative dans un environnement austère  ». African Lion 22 comprendra aussi un exercice de commandement de la force opérationnelle interarmées, un exercice maritime, un exercice aérien, ainsi qu’un programme d’assistance humanitaire et médical.

À voir aussi  MADAGASCAR : Crise humanitaire au sud du pays

L’organisation de ces exercices militaires sur le continent africain est une belle opportunité pour nos états qui font face à des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ces hommes armés qui sévissent en Afrique du Nord étendent leurs tentacules en Afrique occidentale notamment au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Nigeria. Des tentatives d’incursion ont déjà eu lieu en Côte d’Ivoire, au Bénin et plus récemment au Togo. Ces exercices militaires donneront aux armées participantes d’acquérir de nouvelles techniques nécessaires pour renforcer leurs capacités d’actions face à cette menace. En plus de cette initiative qui gagnerait à se répéter, nos états devraient aussi renforcer leur coopération militaire pour uniformiser leur politique de lutte contre le terrorisme. C’est une urgence car ces agressions armées ont déjà fait des milliers de morts et déstabilisé la vie de plusieurs régions entières dans ces pays. 

       

Laisser un commentaire