Home SANTÉ AFRIQUE : Un financement de 12 milliards $ pour la vaccination contre...

AFRIQUE : Un financement de 12 milliards $ pour la vaccination contre la Covid-19

0

L’heure est à la course aux vaccins. La virulence de la seconde vague de contamination et la nouvelle variante du coronavirus incitent les pays africains à chercher des ressources pour assurer le bon déroulement d’une campagne de vaccination globale. Ainsi, la Banque Mondiale a décidé de financer à hauteur de 12 milliards $ les vaccins anti-covid-19, ce qui devrait permettre au continent africain de recevoir environ 670 millions de doses. C’est l’annonce faite par la présidence sud-africaine le samedi 30 janvier 2021, dans un communiqué publié sur son site officiel.

Ce soutien de la Banque mondiale sera crucial pour l’ensemble des pays africains dans ce contexte où la propagation du virus ne cesse d’augmenter. Mercredi 27 janvier 2021, le président sud-africain et président en exercice de l’Union Africaine, Cyril Ramaphosa, dans une conférence en ligne, est revenu sur la nécessité de mener à bien la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans le continent. En effet, cette seconde vague semble gagner du terrain à un rythme difficile à contrôler. Au compteur, l’Afrique dénombre plus de 3,5 millions de cas et déplore près de 89.000 décès.

Ce financement de 12 milliards $ de la Banque mondiale, sous forme de dons ou de prêts concessionnels, devrait permettre aux pays africains d’avoir le nombre de doses nécessaires pour vacciner une bonne partie de la population. Le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, a d’ailleurs rappelé aux Etats membres l’urgence de se rapprocher des responsables régionaux dans le but de pouvoir recevoir les vaccins anti-covid-19 le plus rapidement possible. Dans son discours, il a tenu à préciser que l’institution encourage «  les pays qui n’ont pas encore demandé son aide à envoyer une lettre à leur directeur national de la Banque mondiale demandant un soutien pour l’achat et le déploiement des vaccins dans le cadre de la facilité de 12 milliards de dollars . »

Selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), pour parvenir à vacciner 60% de la population africaine, il faut au moins 10 à 15 milliards de dollars. Toutefois, les négociations entamées par l’Union Africaine ont permis d’obtenir 270 millions de doses de vaccins en attendant les 400 millions supplémentaires les jours à venir.

À voir aussi  SENEGAL : Une plainte déposée contre El Hadji O. Diouf pour menace de mort.

Il incombe désormais aux pays africains de mener une bonne politique de sensibilisation et de communication autour des vaccins qui suscitent beaucoup d’interrogations. Dans le communiqué de la réunion virtuelle du mercredi 27 janvier, « les participants au webinaire ont décidé d’agir rapidement pour réaliser l’objectif immédiat de garantir que tous les Etats africains aient accès au vaccin et puissent vacciner leurs populations. »

       

Laisser un commentaire