Home MUSIQUE MUSIC-IN – « Do yourself » d’Angélique Kidjo et de Burna Boy : Une...

MUSIC-IN – « Do yourself » d’Angélique Kidjo et de Burna Boy : Une combinaison électrique

0
Angélique Kidjo @ Page Facebook Angélique Kidjio

C’est un duo de choc que viennent de nous offrir, la diva béninoise Angélique Kidjo et la star nigérian Burna Boy. « Do Yourself » (Fais-le toi-même) est la nouvelle production que les deux artistes chanteurs nous ont concoctés. C’est sur sa page Facebook qu’Angalique Kidjo a diffusez le clip officiel ce lundi 10 février 2022.

« Burna Boy et moi sommes ravi.e.s de partager avec vous le nouveau clip de notre chanson nominée aux Grammy Awards, « Do Yourself » ! Nous avons écrit l’hymne d’une nouvelle Afrique – empreinte de modernité, de beauté et d’énergie. Nous vénérons l’Afrique parce qu’elle est le berceau de toute l’humanité. Nous ne la laisserons pas s’effondrer, nous savons qu’elle est forte comme le métal et l’acier. Il y a longtemps, nous avons appris que si vous voulez que l’Afrique change, vous devez le faire vous-même. », a déclaré Angélique Kidjo, la diva de la musique africaine, sur sa page Facebook. Cette vidéo « Do Yourself » (Fais-le toi-même) est moment de complicité entre deux stars, extrait du dernier album « Mother Nature » sorti en 2021.

Un clip d’extraction africaine
Plusieurs langues africaines hérissent ce clip versicolore sur lequel on peut entendre : le Fon, l’Anglais ou le Yoruba, une musicalité puisée dans les bas-fonds d’une Afrique en élévation et qui s’ouvre à d’autres cultures importées. Sur des rythmes cassés et dansants, Angélique Kidjo et Burna Boy sonnent le réveil de l’Afrique avec des paroles de fer et de métal. Des paroles qui sonnent comme l’horloge matinale d’une église catholique romaine. Avec des paroles tirées de leurs meilleurs sucs, ces deux légendes invitent l’Afrique à s’asseoir sur le banc de l’histoire pour écouter les délices d’une sonorité qui constitue l’essence à laquelle doit carburer du peuple noir. Selon eux, la jeunesse africaine a l’obligation de regarder désormais le monde comme un phare enflammé qui guide un monde à la dérive sur une mer inclémente qui lutte elle-aussi pour s’imposer.

Angélique Kidjo ou Kidjo-Gram : phare d’un continent ?
Angélique Kidjo n’a plus à être présentée. Plusieurs fois lauréate des Grammy Awards, fondatrice de Batonga, une organisation caritative, Top 10 des meilleures musiques africaines pour son album « Mother Nature » (2021), autrice de renom, compositrice de talent, interprète chevronnée, chanteuse exceptionnelle. Kidjo a écumé toutes les scènes, récolté toutes les récompenses qu’une icône de son envergure peut moissonner. Cette artiste d’origine béninoise, installée aux États-Unis, fait la fierté du continent africain. Malgré un calendrier serré et chargé de spectacles qu’elle prépare à travers les États-Unis pour la promotion de son dernier album, la diva de la musique africaine a trouvé le temps pour faire un clip dont l’annonce a fait trembler le continent.

À voir aussi  SENEGAL : Jimmy Dose, une icône de la chanson.

Burna Boy ou Burna-Gram : un « African Geant » ?
Considéré comme le digne héritier de l’inventeur de l’afrobeat Féla Kuti, Burna Boy est devenu en espace de quelques années un artiste de classe mondiale. Burna, après avoir manqué le Grammy Awards en 2020, revient, héroïque à la charge en 2021, un plus tard. Il va à l’assaut, porte l’estocade et finit par le remporter. Enfin. Un symbole de courage et d’abnégation au travail. Ce nouveau géant africain de la musique – n’y voyez aucune grandiloquente prétention, enflamme les scènes. Il se produira dans la mythique Arena à Paris en Mars 2022.

Burna Boy@ Page Facebook Burna Boy

Kidjo et Burna : un duo d’enfer !
L’annonce et la mise en ligne du clip de leur featuring « Do Yourself » (Fais-le toi-même) a mis les réseaux sociaux en ébullition. Burna Boy et Angélique Kidjo ne sont d’ailleurs pas à leur première collaboration. En 2019, ils se sont réunis sur le titre « Anybody » qui a remué toutes les plateformes de téléchargement. Mais il n’est pas le seul artiste africain avec qui la diva a collaboré. Il y a entre autres des artistes de la jeune génération comme Yemi Aladé, Mr Easy ou Shungudzo, mais également d’autres grands noms comme Salif Keita ou Manu Dibango.

       

Laisser un commentaire