Home TRANSPORT SÉNÉGAL – Le Train Express Régional enfin mis en circulation ce 27...

SÉNÉGAL – Le Train Express Régional enfin mis en circulation ce 27 décembre 2021

0
@Lionel Mandeix

Le président de la République sénégalais Macky Sall a procédé à l’inauguration du Train Express Régional le lundi 27 décembre 2021. En construction depuis 2017, ce projet infrastructurel de transport interurbain d’un coût d’un milliard d’euros, soit 650 milliards de FCFA, va desservir l’axe Dakar-Diamniadio sur une distance de 108 km en un temps record d’exactement 10 minutes. Des ministres, des autorités religieuses et coutumières ainsi que tout le dispositif médiatique du pays ont répondu présent à ce rendez-vous plusieurs fois reporté. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a annoncé que les populations pourront profiter de quinze jours de gratuité.

Le Train Express Régional est inauguré le lundi 27 décembre 2021 par le président sénégalais Macky Sall. Le chef de l’Etat lance ainsi l’exploitation commerciale de ce joyau qui va desservir l’axe Dakar-Diamniadio en passant par Thiaroye et Rufisque. Les tarifs retenus varient entre 500, 1000 et 1500 FCFA.  Les passagers qui voudront occuper la première classe vont débourser 2500 FCFA. Macky Sall avec son ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, ont fait le trajet Dakar-Diamniadio à bord du TER car la cérémonie de lancement est prévue à la gare de Diamniadio. Au total, 15 trains ultra-modernes vont se charger, toutes les 10 minutes, du transport des passagers de Dakar à Diamniadio en passant par Thiaroye et Rufisque. 

À voir aussi  AFRIQUE : L’Africa Investment Forum (AIF) à Johannesburg.

Pour les deux semaines suivant la mise en circulation du TER, les populations pourront utiliser gratuitement ce moyen de transport dont le projet a été lancé il y a cinq ans. 

À noter que le projet du TER a suscité un grand débat avec une vive contestation de l’opposition qui a jugé le coût global trop exorbitant. Ousmane Sonko, par exemple, leader du parti Pastef, a longtemps fustigé ce projet. Il a jugé  inopportun un tel gaspillage car le TER ne sortira pas de la région de Dakar, et plus du double de la somme déclarée à été injectée dans ce projet depuis son lancement en 2017. D’ailleurs l’opposition a boycotté la cérémonie de mise en circulation commerciale de ce TER. 

Les populations qui ont vu leurs habitats démolis pour le passage du TER ont aussi crié partout au scandale. Beaucoup ont perdu leurs domiciles, certains n’ont pas pu tenir et sont décédés sans doute à cause du stress et de la désolation aiguë, d’autres ont eu des troubles mentaux sous le regard désinvolte de l’Agence pour la promotion des investissements et grands travaux (Apix). Ces populations avaient même l’intention d’organiser une manifestation à l’occasion de cette cérémonie de lancement mais elles ont finalement renoncé à ce mouvement d’humeur.

       

Laisser un commentaire