Home JUSTICE SÉNÉGAL – Madiambal Diagne écope de trois mois ferme 

SÉNÉGAL – Madiambal Diagne écope de trois mois ferme 

0
Madiambal Diagne et Souleymane Teliko @senego.com

Le verdict vient de tomber. L’affaire de diffamation opposant le journaliste Madiambal Diagne au juge Souleymane Teliko a connu son épilogue ce jeudi 17 juin 2021. Le patron d’Avenir Communication a été condamné à trois mois de prison ferme avec une somme de 5 millions de FCFA à verser au juge, Souleymane Teliko, par ailleurs président de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS). En plus, cette décision du tribunal correctionnel doit être rendue publique dans tous les journaux de la place aux frais du journaliste. 

Madiambal Diagne sort déçu de son procès qui l’a opposé au juge Souleymane Teliko. Le journaliste, connu pour ses chroniques acerbes, a été reconnu coupable de diffamation et condamné à trois mois de prison ferme. En plus de verser à Souleymane Teliko 5 millions de FCFA, Madiambal Diagne devra payer une amende estimée à 600. 000 francs CFA.

Un verdict avec lequel le journaliste n’est pas du tout d’accord. Il qualifie la décision d’injustice en dépit de toutes les preuves qu’il a présentées au juge du Tribunal Correctionnel. « C’est une décision prise en fonction de considérations extrajudiciaires. J’ai apporté toutes les preuves de mes affirmations devant le tribunal. Cette décision est injuste et nous allons faire appel. Par ailleurs, j’ai demandé moi-même l’autorisation de poursuivre Souleymane Téliko et j’espère qu’elle me sera donnée », a-t-il déclaré, joint au téléphone par Libération online juste après le verdict.

À voir aussi  PRIX UNESCO : Monsieur Abdou Diouf, combien de sénégalais sont morts en méditerranée ?

A rappeler que les faits pour lesquels Madiambal Diagne a été condamné remontent au dimanche 28 mai de 11h à 12h, lors de l’émission Grand-Jury. Le journaliste avait affirmé que le président de l’UMS a été épinglé dans un rapport officiel de l’Union Européenne pour avoir perçu des frais de mission pour aller au Tchad dans le cadre de l’affaire Hissein Habré, alors qu’il a été totalement pris en charge par le gouvernement tchadien. D’ailleurs, a révélé toujours Madiambal Diagne, l’Union Européenne avait interpellé le gouvernement sénégalais sur ces fonds alloués au juge. Des accusations jugées très graves par le président de l’UMS même si le journaliste persistait qu’il détenait des preuves irréfutables. « Je suis poursuivi pour dénonciation calomnieuse. J’ai accepté de venir devant votre juridiction, car je suis citoyen et j’ai confiance en la justice de mon pays. J’ai dit et j’assume que le magistrat Souleymane Téliko a reçu des frais de mission d’un montant de 8 millions 600 pour une mission au Tchad. Il a commencé à rembourser par voie de moratoire », avait affirmé le journaliste devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar le jeudi 3 juin 2021.

       

Laisser un commentaire