Home MÉDIAS SÉNÉGAL – « Pape Alé m’a dit qu’il était en filature depuis des...

SÉNÉGAL – « Pape Alé m’a dit qu’il était en filature depuis des mois” Thierno Niang

0

Le Directeur du site d’informations Dakar Matin, Pape Alé Niang a entamé une grève de la faim ce vendredi 2 novembre 2022. Le journaliste d’investigation dénonce son incarcération arbitraire. Depuis sa cellule dans la ville de Sébikhotane.

« À compter de ce vendredi 02 décembre, j’ai décidé d’observer une grève de la faim pour dénoncer mon enlèvement sur les allées Papa Gueye FALL, ma séquestration et ma torture psychologique dans les locaux de la Sûreté Urbaine, mon emprisonnement injuste et arbitraire à la prison de Sébikotane.» a-t-il déclaré.

Le journaliste d’investigation a également annoncé à travers son avocat, Ciré Cledor Ly qu’il n’acceptera aucune intervention médicale même s’il se trouve en danger. Il a averti l’administration pénitentiaire de cette décision. Il a également annoncé qu’il n’acceptera aucun soin de la part de l’administration pénitentiaire.

«Je tenais à vous confirmer que Pape Alé a pris la décision irrévocable d’entamer une grève de la faim à partir de vendredi matin. Et par ailleurs, il fait savoir qu’il n’acceptera aucune intervention médicale de qui que ce soit s’il advenait qu’il se trouve en danger en dehors de son médecin personnel et que l’administration pénitentiaire est informée de cette décision et a aussi toutes les coordonnées de son médecin personnel », a dit son avocat, Ciré Cledor Ly.

A Dakar, la Coordination des Associations de la Presse (CAP) a déjà demandé la libération du journaliste à travers une série d’actions. Une marche de protestation s’est tenue le 18 novembre dans ce sens. Un édito commun a été publié lundi 14 novembre 2022 dans les différents supports de la presse nationale «pour rappeler à l’opinion nationale et internationale que le monstre est de retour».

En France une manifestation a eu lieu le 12 novembre en même temps qu’aux Etats Unis. Reporters Sans Frontières a dénoncé cette arrestation. “C’est assez désastreux pour le Sénégal qu’un journaliste se retrouve aujourd’hui en détention. Je me souviens que le président sénégalais Macky Sall lorsqu’il a pris ses fonctions s’est engagé à ce que pendant l’exercice de son pouvoir de ses mandats aucun journaliste ne soit placé en détention. C’est un engagement qu’il a souscrit aussi devant moi lorsque à Paris où Forum de Paris pour la presse le 11 novembre 2018, je m’en souviens, très bien, il était là avec des chefs d’État et des gouvernements pour lancer le partenariat sur l’information et la démocratie, on avait tenu à ce que le Sénégal fasse partie de ces premiers États et il avait renouvelé cet engagement et cet engagement c’est pas un petit engagement et là il y a une infraction évidente et extrêmement regrettable à cet engagement et nous l’appelons solennellement aujourd’hui à mettre fin au plus vite à cette infraction à son propre engagement et un engagement qui est important pour lui et qui est plus important encore pour le Sénégal” a déclaré le secrétaire général Christophe Deloire ce 1er décembre 2022 suite à sa visite à Pape Alé Niang. Sa famille proche dénonce cette arrestation et parle d’enlèvement et de séquestration. Selon son petit frère Thierno Niang « Pape Alé m’a dit qu’il était en filature depuis des mois”, des propos dont vous pouvez trouver l’intégralité dans cette interview :

À voir aussi  TECHNOLOGIE : Les applications de consentement sexuel, une tendance dangereuse

Pour rappel, Pape Alé Niang a été arrêté le 6 novembre sans convocation. Il est ensuite incarcéré le 8 novembre 2022. Selon ses avocats, il est poursuivi pour divulgation d’informations non rendues publiques par l’autorité compétente de nature à nuire à la Défense nationale, recel de documents administratifs et militaires et diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques. Cette diffusion de documents intervient dans le cadre de l’affaire qui lie le leader du parti les Pastef Ousmane Sonko et Adji Sarr, une masseuse qui l’accuse de viol répété et de menace de mort, des accusations que le maire de Ziii guinchor dénonce et qualifie ce dossier de complot.

       

Laisser un commentaire