Home MÉDIAS SÉNÉGAL – Souleyanta Ndiaye directeur de publication “YES AFRICA MAGAZINE” : un...

SÉNÉGAL – Souleyanta Ndiaye directeur de publication “YES AFRICA MAGAZINE” : un intellectuel multidimensionnel

0
Souleyanta Ndiaye directeur de publication “YES AFRICA MAGAZINE”

Professeur de langue russe de par sa formation initiale et docteur en pédagogie diplômé du prestigieux institut Pouchkine de Moscou, celui qui se définit comme un enfant de Yaraax, village de pêcheurs niché à l’entrée de Dakar, la capitale sénégalais, a passé une quinzaine d’année au service de la diplomatie sénégalaise avant de revenir au sénégal pour relever d’autres GRANDS défis

Tour à tour professeur de philologie russe, journaliste correspondant à Moscou, chercheur à la Columbia university de New York, conseiller en communication dans des cabinets ministériels à Dakar et diplomate à l’Unesco à Paris, il termine sa carrières officiel comme ministre conseiller, chef du bureau économique du Sénégal en Fédération de Russie, autant de poste, autant de compétence amassée au fur des années qui fait lui une personnalité incontournable du paysage sénégalais mais également du continent africain

L’enfant de Yaraax, a repris depuis son retour sa fonction de président du Forum de la Renaissance africaine FORA. Un forum qui a pour ambition de magnifier le travail d’africains remarquables pour le continent africain avec comme seul objectif : son rayonnement sur le plan régional mais aussi international.

Souleyanta Nidiaye veut désormais révolutionner le monde de la communication : YES AFRICA GROUP est ainsi son tout nouveau projet : un groupe qui va axer ses activités dans le domaine de la communication en faveur du continent.

YES AFRICA MAGAZINE YAMA comme la plus belle Yaya dans nos contes historiques, devient ainsi la première réalisation de ce groupe de communication. C’est un journal mensuel indépendant, panafricain qui va apporter sa pierre à l’édifice : montrer l’Afrique dans sa plus riche et plus belle dimension, l’Afrique avec des Hommes pétris d’idées et d’ambition pour une continent plus prospère hissé à la plus haute place des Nations.

Souleyanta Nidaye nous explique ses projets, de sa vision pour le continent africain, sa détermination et nous explique pourquoi l’Afrique doit parler d’une seule et même voix. Bienvenue dans son panafricanisme nouvelle dimension :

L’intégralité de l’interview de Souleyanta Ndiaye

Ze-Africanews : Qui est Souleyanta Ndiaye ?
Souleyanta Ndiaye : Souleyanta NDiaye, c’est un enfant du pays, c’est un enfants du Sénégal qui a tenté de vivre un instinct de l’instant et qui a essayé de donner le meilleur de lui-même dans tous les domaines où il a eu à travailler. Souleyanta Ndiaye est un sorte d’exilé qui est de retour au pays.

Ze-Africanews : Comment organisez-vous ce retour ? Et “YES AFRIKA”…est votre nouveau projet, de quoi s’agit-il ? Et quelle est la finalité de ce projet ambitieux ?
Souleyanta Ndiaye : Ce n’est pas un retour que nous voulons bruyant mais c’est un retour que nous voulons utile. Nous sommes revenus justement avec l’idée de continuer ce que nous avons l’habitude de faire. Et cette fois-ci nous avons pensé que pour continuer le combat panafricain c’était nécessaire de créer un groupe de communication YES AFRICA GROUP composé de trois éléments: un journal, un mensuel panafricain indépendant, une télévision YES AFRICA TV, une radio YES AFRICA radio. Ce projet s’insère dans un cadre bien précis, nous voulons lancer un appel à la nouvelle génération, à tous les africains pour qu’ils comprennent que les africains doivent se prendre en charge y compris dans le domaine de l’information. Quelqu’un disait qui tient l’information tient le monde, et les Africains sont aujourd’hui victimes d’une guerre de l’information qui se passe entre les puissances étrangères, l’Afrique a son mot à dire surtout sur les questions qui concernent. Voilà ce qui nous a poussé à créer YES AFRICA GROUP qui entre dans le cadre de notre volonté de nous réinsérer dans nos réalités locales et africaines plus globalement.

À voir aussi  LIGUE DES CHAMPIONS - Le PSG lamine le FC Barcelone au Camp Nou

Ze-Africanews : Parlez-nous du “FORA”, le Forum de la Renaissance Africaine ?
Souleyanta Ndiaye : Et nous avons repris les activités du FORA. Le FORA, c’est le Forum de la Renaissance Africaine. Une organisation que nous avons créée à Paris en novembre 2010 et qui regroupait des sommités de la diaspora africaine essentiellement en France. Donc nous reprenons les activités du Forum de la Renaissance Africaine pour renforcer cet objectif que nous voulons atteindre de rassemblement non seulement de l’intelligentsia africaine mais de toutes les compétences qui peuvent converger les unes vers les autres pour le développement de l’Afrique. Mon retour me donne l’occasion de renouer avec non seulement mon passé mais aussi avec les nouvelles réalités que nous vivons en Afrique qui ne sont pas éloignées de ce qui se passe ailleurs avec la révolution numérique avec la mondialisation. Nous essayerons dans le cadre du Forum de la Renaissance Africaine de tenir compte des convergences possibles toujours dans le même objectif de développement du continent.

Ze-Africanews : Pour vous c’est quoi l’afrique ?
Souleyanta Ndiaye : Pour moi l’afrique c’est le continent de l’avenir c’est aussi le continent d’aujourd’hui. Pour moi, l’Afrique est le continent de tous les espoirs. Pour moi, l’Afrique est la mère de l’humanité. Ne l’oublions pas Cheikh Anta Diop a démontré que l’Afrique était bien le berceau de l’humanité. Les origines humaines sont nées en Afrique. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que nous devons tenir compte de notre passé mais avec un sentiment de fierté. Pour moi l’afrique c’est ce continent qui est au centre de gravité de disons toutes les contingences. L’Afrique c’est le continent qui attire. L’Afrique c’est le continent de tous les possibles. Mais il faudrait que ce “tous les possibles là”, aillent dans le sens du positif, aillent dans le sens de la construction de la paix, aillent dans le sens de la construction de la solidarité continentale. Pour moi, l’Afrique c’est comme une main tendue au reste du monde pour un rendez-vous du “donner et recevoir” pour reprendre un peu la thèse du feu président Léopold Sédar Senghor. L’Afrique c’est le continent-mère et en tant que tel l’Afrique doit donner le bon exemple. Pour moi, l’Afrique doit bannir les guerres qu’elle soit ethnique, religieuse, communautaire. L’Afrique doit se retrouver comme un seul homme pour dire au monde nous sommes là.

Ze-Africanews : Avez-vous un message à lancer aux Présidents africains ?
Souleyanta Ndiaye : C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous comptons dans quelques temps lancer un appel solennel aux différents leaders africains, aux chefs d’Etats africains plus particulièrement pour qu’ils sachent qu’ils ont été mis à la tête au devant de la scène, qu’ils ont été mis à la tête des Etats pour faire en sorte que les populations vivent dans de meilleures conditions. Que les populations aient confiance en elles-même. Que les ressources nationales soient partagées équitablement. En un mot nous lanceront un appel aux Chef d’Etat africain pour qu’ils prennent davantage conscience de leur rôle historique qui consiste à faire avancer l’Afrique.

       

Laisser un commentaire