Home PEOPLE CAMEROUN/CÔTE D’IVOIRE – Ténor et Eunice se crêpent le chignon, la Toile...

CAMEROUN/CÔTE D’IVOIRE – Ténor et Eunice se crêpent le chignon, la Toile s’enflamme : l’affaire devant la justice

0
Tenor et Eunice ©Ifrii

Ce n’est pas demain que le Cameroun et la Côte d’Ivoire risquent de fumer le calumet de la paix. Après les querelles des supports lors de la dernière CAN, c’est au tour des artistes de remuer la Toile. Eunice a mis à terre son amoureux. Ténor a frappé sa moitié. Légitime défense ? Bad Buzz ? Pas sûr qu’ils arrivent encore jusqu’à ce mariage tant attendu par les fans. Pour une union qui avait commencé sur les chapeaux de roue, cette bagarre sonne comme un coup de frein. Dommage. En attendant que chacun des membres du couple donne sa version des faits devant le juge, chacun y va de son commentaire.

Chez les stars, les dissensions domestiques sont monnaie courante. Le mois dernier, c’était Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff qui faisaient parler d’eux dans un art ou on les attendait le moins : un combat domestique singulier. L’autre jour, c’est autour de la star camerounaise Ténor et l’humoriste ivoirienne, Eunice Zugnon, d’enflammer la toile dans un exercice où on les attendait le moins : la boxe en chambre. Les internautes ne se sont pas fait prier pour entrer au pied du lit. On raffole des potins, surtout quand cela concerne des stars.

Dans une vidéo qui a fuité sur la toile, on aperçoit très clairement Ténor et Eunice se livrer à un combat d’une rare violence. Nous avons assisté à un pugilat, à une lutte brutale. D’une manière générale, quand on parle de violence domestique, on pense tout de suite à une femme battue, flétrie de coups, qui apparaît sur une photo les yeux aux beurres noires. Mais, la vidéo nous montre une toute autre chose : Ténor, ce grand costaud, en position défavorable. Les hommes aussi peuvent être « rudoyés » par les femmes, comme on peut le constater à la lecture de la vidéo. Que s’est-il passé – réellement ?

À voir aussi  SENEGAL : "DKR" les photos du nouveau clip de Booba.

Contrairement à la plupart des internautes, qui depuis leurs salons, tranchent d’une manière péremptoire, qui de l’un ou de l’autre a raison, nous allons nous garder d’avancer un quelconque jugement ; nous n’avons pas l’âme des procureurs de la justice médiatiques. Nous sommes un journal sérieux : nous attendons toujours le fin mot avant de tirer des conclusions. Puisque l’affaire serait désormais devant la justice. « Je veux porter plainte pour agressions parce que je l’ai suivi mais il m’a fait tomber au sol », aurait-elle dit, selon certaines indiscrétions. On attend de voir. 

Dans cette affaire deux mouvances émergent. D’un côté, comme de l’autre, les positions sont bien tranchées. Chaque groupe de fans fait blocs derrière sa star : chacun juge, condamne, donne raison à l’un, demande la peine capitale pour l’autre. Pendant que les uns traitent Ténor de racaille. Les autres assassinent Eunice. La vidéo suffit. On n’a que faire de ce que peut dire l’homme ou la femme. 

       

Laisser un commentaire