Home LITTÉRATURE SÉNÉGAL – Fatimata Diallo Ba dédicace « Rouges Silences »  

SÉNÉGAL – Fatimata Diallo Ba dédicace « Rouges Silences »  

0
Fatimata Diallo Ba

Le samedi 15 octobre 2022 s’est tenue, à Dakar, la cérémonie de dédicace de “Rouges Silences” de l’écrivaine sénégalaise Fatimata Diallo Ba organisée par l’association « Toujours Kennedyennes » à la Maison BINAF aux alentours de 16 heures, heure locale.

La romancière, deux romans à son actif, a tenu à remercier sur la page Facebook les personnes – amis, connaissances, amoureux de la littérature – qui ont pris part à la cérémonie. On peut lire dans son post du mercredi 19 octobre 2022 : « Puisse ce livre trouver le cœur des lecteurs afin que nous ayons d’autres occasions de célébrer encore la littérature. » Et à la fin de son post, elle affirme : « je flotte encore dans mon nuage rose. »

L’immense salle à Dakar, la capitale sénégalaise, était pleine craquer, tant il y avait du monde. C’est dans une atmosphère féerique que s’est tenue la dédicace du deuxième roman de Fatimata Diallo Ba. La maîtresse de cérémonie Zoubida Fall, la productrice de Podcast sur le féminisme, a maîtrisé son sujet de bout en bout. Elle a donné un cachet tout spécial à cette cérémonie littéraire. De nombreuses personnalités ont tenu à être de la partie, notamment El Hadji Kassé, Andrée Marie Diagne,  Laura Fortez, Raby Hagne Seck. Ensuite ce fut les mots touchants de l’éditeur Abdoulaye Diallo .

Issue d’une famille d’enseignants, Fatimata Diallo Ba a grandi à Dakar avant de s’envoler pour la France. Elle fait des études de Lettres Classique à Poitiers. Après avoir enseigné pendant presque deux décennies en banlieue parisienne, elle décide de revenir au pays et d’apporter sa connaissance à la nouvelle génération. Fatimata Diallo Ba a un CV aussi imposant que le Monument de la Renaissance africaine. Cette professeur de lettres classiques a été Inspectrice de l’éducation nationale, Inspectrice de l’enseignement moyen secondaire général, directrice nationale de l’Institut national d’études et d’action pour le développement de l’éducation (INEADE), Conseillère en politiques éducatives à la CONFEMEN de 2013 à 2018 avant d’être nommée Directrice générale de l’enseignement moyen secondaire général. Après son premier roman « Des cris sous la peau », elle nous revient avec “Rouges Silences”.

À voir aussi  GUINÉE : Les artistes guinéens rendent hommage à Mory Kante

Dans ce roman, un tantinet construit à la manière Mariama Ba… vous prend agrippe tout de suite. L’autrice déroule le kaléidoscope du silence – ou des différents revêtements que peut le silence d’une femme qui se consume de l’intérieur – à travers l’incessante migration de Yandé qui se cherche. De retour au Sénégal, elle se retrouve et décide de se révolter, de dire non. Nous sommes confrontés à des identités complexes et plurielles. Mor, son mari, ne la violentera plus. 

       

Laisser un commentaire