Home CHAUD TOO CHAUD SÉNÉGAL : Thione Niang : Je ne me sens plus en sécurité...

SÉNÉGAL : Thione Niang : Je ne me sens plus en sécurité !

0

Thione Niang ne se sent plus en sécurité dans son pays d’origine le Sénégal. Le jeune prodige a décidé ces dernières années de rentrer au Sénégal et d’y investir en créant des emplois. Ce jeune amoureux de l’Afrique qui est un immigré pas comme les autres, a été ancien responsable des jeunes démocrates aux Etats-Unis pour l’ancien président Barack Obama.

Conscient du besoin et de l’urgence de faire parti des enfants du pays qui doivent faire quelque chose pour leur pays, il n’a pas hésité un seul moment de faire ce l’on appelle en anglais du « Giving back ». Cependant depuis quelques jours, il traverse une période difficile. Des intimidations, des harcelements de la part des forces de l’ordre, des menaces à l’intérieur même de sa maison mais aussi dans ses structures culturelles ou hôtelières qu’il a mis en place pour donner du travail aux jeunes.

En effet, à travers une vidéo, il a fait savoir qu’il faisait objet d’harcèlement de la part de la police de Bargny, une localité à une trentaine de kilomètres de Dakar.

Ce problème soulève la question non seulement de la sécurité, mais de la possibilité pour les immigrés sénégalais qui souhaitent revenir au pays pour y investir. Ils sont perpétuellement confrontés soit à une famille hostile, une société hostile, une administration hostile ou face à des appareils de l’État qui mettent des freins dans ce choix réfléchi des rares immigrés qui avec courage et détermination, souhaitent participer au développement économique de leur pays.

À voir aussi  AFRIQUE : L’Empire Mandingue se souciait d’environnement.

Dans le pire des cas, soit l’argent envoyé pour mettre en place un business est mangé par sa propre famille, par ses propres amis ou par une administration gourmande et je m’en foutiste.

Les immigrés comme Thione Niang, intimidés, découragés, le projet avorté par une mauvaise gestion des personnes de confiance qui finalement abusent de cette confiance, sont nombreux, très nombreux. Ce cas de Thione est un parmi tant d’autres.

Il faut que l’État sénégalais puisse assurer la sécurité de ses immigrés,  ces fils du pays qui n’ont pas choisi la facilité. Ces immigrés qui ont abandonné leur confort en Europe pour l’amour de leur pays pour investir dans leur pays d’origine, pour soutenir la jeunesse désœuvrée pour participer à l’éradication du chômage.

Cette sortie de Thione Niang rappelle l’agression violente à la machette de l’américaine Mouhamadou Niass à Kaolack, lui aussi avait tout abandonné aux USA pour le Sénégal. Ça lui a coûté la vie. Nos condoléances à sa famille attristée.

Voici l’intégralité de la vidéo :