Home SANTÉ SEYCHELLES : Démarrage de la vaccination contre le coronavirus

SEYCHELLES : Démarrage de la vaccination contre le coronavirus

0
Wavel Ramkalawan @Crédit Photo : Bill Darjo

L’archipel des Seychelles a débuté, depuis dimanche 10 janvier, la vaccination contre le coronavirus. Le Président Wavel Ramkalawan a été le premier à se faire vacciner, suivis de plusieurs personnalités du pays. 

Les Seychelles ont démarré, dimanche, la campagne de vaccination contre la Covid-19, devenant ainsi le premier pays à vacciner sa population en Afrique. C’est le président de la République qui a procédé au lancement en se faisant vacciner en premier à l’hôpital de Victoria. Une séance retransmise en direct sur les télévisions et radios du pays. « J’ai 57 ans et j’ai déjà reçu de nombreux vaccins. C’est exactement comme si je recevais n’importe quel vaccin. J’encourage tous les Seychellois à prendre son vaccin pour nous prévenir de cette maladie », a déclaré le chef de l’Etat Wavel Ramkalawan. Environ 80 personnes, dont la Première dame, l’ancien chef de l’Etat Danny Faure, des ministres et leurs épouses, des personnalités, ont été vaccinées dimanche. « Je suis venu en signe de solidarité : si l’on va tous dans le même sens, on peut vaincre cette maladie », a déclaré l’ex-Président Faure.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Le pays enregistre son 18ème patient décédé de covid-19

La vaccination a ensuite été étendue lundi au personnel médical, puis aux personnes qui travaillent dans les secteurs essentiels, aux personnes âgées et enfin à l’ensemble de la population.

L’archipel a reçu 50.000 doses du vaccin chinois élaboré par le laboratoire Sinopharm avec sa filiale China National Biotec Group (CNBG) offertes par les Émirats Arabes Unis. Les deux pays entretiennent de solides relations diplomatiques. Le président Ramkalawan a annoncé que son pays attendait également 50.000 doses du vaccin d’AstraZeneca/Oxford, un don du gouvernement indien qui devrait arriver aux Seychelles en fin janvier. 95.000 personnes sont concernées par cette campagne de vaccination non obligatoire.

Le continent africain a été relativement épargné jusqu’ici par la pandémie. En effet, un peu plus de 3 millions de cas et 72.000 décès, selon les données officielles, ont été enregistrés en Afrique, contre 16 millions de cas et plus de 500.000 décès pour l’Amérique du Sud et les Caraïbes. Mais, elle doit faire face à une seconde vague plus contagieuse de l’épidémie avec l’avènement de la nouvelle souche mutante du coronavirus qui serait une variante sud africaine.

       

Laisser un commentaire