Home AFRIQUE SOMMET G7 – Le sens de la présence africaine en Allemagne

SOMMET G7 – Le sens de la présence africaine en Allemagne

0
G7

Les dirigeants des États composant le G7 (États-Unis, Allemagne, France, Grande Bretagne, Italie, Canada, Japon) sont réunis depuis le lundi 26 Juin 2022 dans le luxueux hôtel de Schloss Elmau en Allemagne. Ce sommet annuel qui durera trois jours est marqué de façon exceptionnelle par la présence de deux pays africains : le Sénégal et l’Afrique du Sud. Dans un contexte international marqué par de nombreux enjeux dont la crise ukrainienne, on pourrait bien se demander le sens à accorder à ce clin d’œil fait au continent noir. 

La présence de ces deux pays africains au sommet du G7 est hautement stratégique et économique. 

L’organisation internationale a bien à cœur de se rapprocher de l’Afrique subsaharienne de plus en plus gagnée par l’expansion chinoise. La Chine, à travers son nouveau programme dénommé  » Les nouvelles routes de la soie  » a engagé de nombreux investissements dans les pays en développement. L’influence chinoise est grandissante dans ces pays. Le bloc du G7 entend donc contrer cette percée dans cette partie du monde. Les États-Unis veulent amener les autres membres du groupe à adopter un programme visant à mobiliser la bagatelle de 600 milliards de dollars d’ici à 2027. Ce programme baptisé  » partenariat mondial pour les infrastructures  » est destiné à apporter des aides d’investissement aux pays en développement notamment en Afrique subsaharienne. Les occidentaux ne manquent d’ailleurs pas de griefs contre l’offensive chinoise qu’ils jugent peu respectueuse de l’éthique, des principes sociaux et environnementaux et des normes de la concurrence. Avec cet apport que le G7 veut plus enrobé de valeurs sociales, il s’agit aussi de se rapprocher des pays africains dans le bras de fer qui l’oppose à la Russie. L’abstention observée par certains pays africains lors du vote sur la condamnation russe dans la crise ukrainienne a sûrement accéléré la démarche des pays industrialisés du camp occidental. Il faut donc isoler au maximum la Russie et son allié chinois au maximum pour voir les sanctions contre Poutine l’affecter. Cette offensive sera-t-elle efficace pour contrer la présence chinois chinoise en Afrique ? Pas si sûr ! L’implantation chinoise est bien solide et s’accroît sans cesse. 

À voir aussi  LIBERIA : Une situation de plus en plus tendue.

En outre, le G7 entend trouver des alternatives fiables pour pallier sa dépendance au gaz russe. À ce sujet, l’apport du Sénégal est très intéressant pour lui car il dispose d’importantes réserves en gaz. L’exploitation de ces ressources pourrait être très utile à ces pays industrialisés. 

Comme on le voit, la présence des pays africains au sommet du G7 n’est pas du tout d’ordre philanthropique. De gros enjeux l’entourent ! 

       

Laisser un commentaire